un forum dédié à nos chers animaux domestiques ou sauvages !
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 afghan levrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valajapan
Admin
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 17/05/2008
Age : 34

MessageSujet: afghan levrier   Mer 21 Mai - 21:10



HISTORIQUE
L'origine de cette race est pratiquement inconnue. Apparenté au Saluki (Lévrier Persan), les ancêtres seraient partis de Perse (Iran) et parvinrent en Afghanistan où ils développèrent leur longue fourrure. Très appréciés des souverains Afghans, ils furent ramenés par les soldats britanniques après la seconde guerre afghane vers 1890. Les premiers spécimens exposés à Londres en 1907 remportèrent un grand succès. Un Club anglais fut fondé en 1926. Il est apparu en France vers 1930. Ce Lévrier a connu un fort engouement dans les années 80.

CARACTÈRE
Robuste, résistant, moins rapide que le Greyhound, ce chien était utilisé dans son pays d'origine comme gardien et pour la chasse aux antilopes, au loup, au chacal,... En Inde, l'armée britannique l'employa comme messager militaire. Calme, volontiers dominateur, susceptible, peu démonstratif, il n'aime pas trop être embêté. Affectueux, très attaché à son maître, il se montre distant, hautain, avec les étrangers. L'expression orientale est typique de la race. L'afghan vous pénètre du regard, avec une certaine ardeur farouche. Il sera éduqué fermement mais sans brusquerie.

DIVERS
Il s'adapte bien à la vie en appartement à condition de pouvoir disposer d'espace et de bénéficier de beaucoup d'exercice. Brossage, peignage quotidiens. Bain mensuel. Toilettage deux à trois fois par an.
Durée moyenne de vie : Environ 13 ans.

ALIMENTATION
Chiot, adulte ou senior :
Comment choisir l'alimentation la mieux adaptée à ses besoins ?
Nos Conseils


EN SAVOIR PLUS SUR CETTE RACE
• Liste d'Eleveurs
• Petites Annonces
• Clubs de Race
• Liens


LIBRAIRIE
LE LEVRIER AFGHAN - Collection « Pet Book Chiens ».

• Tous les renseignements pratiques sur le choix, l'éducation, les soins, l'alimentation, le comportement, la reproduction et les expositions. • Le standard de la race détaillé et commenté point par point.

En savoir plus / Commander >>



LA BOUTIQUE CHIEN
• Accessoires, Alimentation, Santé, Hygiène, Livres, etc...

STANDARD
F.C.I. N° 228 du 06.06.1998.

ALLURE GÉNÉRALE
Chien de grande race, l'Afghan donne une impression de force et de dignité, de puissance et de vitesse combinées. Port de la tête altier.
Taille : (hauteur idéale)
Pour les mâles: 68 à 74 cm (27 à 29 pouces).
Pour les femelles: 63 à 69 cm (25 à 27 pouces).
Poids : De 25 à 30 kg. (donné ici à titre indicatif)

ROBE
Poil : Très long, soyeux, de fine texture, recouvrant l'avant-main, l'arrière-main, tout le corps sauf sur le dos à partir de l'épaule jusqu'à la naissance de la queue où le poil est court et serré. Sur la tête, à partir du front, de longs poils soyeux forment un toupet. Sur la face, le poil est court et serré. Les oreilles et les jambes sont couvertes de poils longs et abondants.
Le standard indique que le poil doit se développer de façon naturelle (curieusement cette phrase a été omise depuis longtemps dans la traduction française du standard anglais!)... ce qui veut dire que l'afghan ne doit être ni tondu, ni épilé. Les chiens toilettés de façon excessive et trop évidente doivent être disqualifiés en exposition.
Couleur : Toutes les couleurs sont admises. La pigmentation doit toujours être la plus forte possible.

TÊTE
La tête est sèche aux lignes fuyantes, la peau fine laissant bien apparaître les ciselures osseuses; l'ensemble étant plutôt long mais non étroit.

Crâne : long, pas trop étroit avec un occiput bien marqué, surmonté d'une touffe de longs poils très caractéristiques. Les arcades zygomatiques sont légèrement saillantes sans excès. Les arcades sourcilières ne doivent pas être trop proéminentes et il doit y avoir un léger stop (dépression fronto-nasale) entre le crâne et le museau.
Museau : En forme de tronc de cône allongé avec des mâchoires puissantes et bien ajustées. Les ciselures osseuses doivent donner un aspect "sculpté" à l'ensemble et non massif. La longueur totale de la tête (de l'occiput à l'extrémité de la truffe) doit être approximativement égale à 36 % de la hauteur au garrot. La longueur du crâne doit être à peu près égale à la longueur du museau.
Nez (truffe) : Le nez, de préférence noir (ou foie dans les robes sans eumélanine), en tout cas toujours bien pigmenté quelle que soit la robe. Narines bien ouvertes et la truffe dépassant sensiblement le maxillaire supérieur.
Yeux : Ils sont en grande partie responsables de l'expression typique de la race. Ils doivent être assez grands, l'iris foncé. Les yeux doivent être obliques et à peu près triangulaires (à la rigueur en forme d'amande), paupières bien pigmentées. La position de l'œil dépend de la forme du crâne: si le crâne est rond et large, les orbites seront très écartées et donneront un œil rond et plein, si le crâne est trop étroit, les yeux seront trop rapprochés et les orbites trop petites donneront un petit œil rappelant celui du porc.
Une ligne réunissant les angles externe et interne des paupières doit faire avec l'axe médian de la tête un angle de l'ordre de 45°. Un iris couleur d'or ne disqualifie pas les chiens mais les pénalise, de même qu'une troisième paupière dépigmentée et trop apparente qui gâche la beauté de l'expression.
Oreilles : Attachées bas sur les côtés du crâne dans l'alignement de l'angle externe des yeux, elles sont portées à plat contre la tête, longues et abondamment garnies de longs poils soyeux. La longueur totale avec les franges doit être au minimum égale à la longueur de la tête et de préférence plus longue.
Bouche : Mâchoires puissantes et solides avec des carnassières fortes. La dentition doit être parfaite et régulière, les dents du haut en contact étroit avec celles du bas qu'elles recouvrent (articulé dentaire en ciseaux). Cependant un articulé dentaire en pince est accepté. Les lèvres doivent être serrées, à bord bien pigmenté, la lèvre supérieure emboîtant bien la lèvre inférieure sans retomber (surtout pas d'aspect de babines flottantes).

ENCOLURE
Elle doit être suffisamment longue pour équilibrer le reste du corps, très puissante et musclée sans être lourde. Les muscles formant un léger arc en arrière du crâne. L'encolure doit soutenir fièrement la tête portée haut et elle doit être au moins égale à la longueur de celle-ci.

CORPS
L'équilibre général du chien sera fonction de la longueur totale du dos qui est cependant relativement court chez l'afghan, comparé à celui des autres lévriers. On admet que le corps du chien doit s'inscrire dans un carré alors que la chienne pourra être un peu plus longue. Le dos doit être pratiquement horizontal, de longueur modérée et bien musclé. Le rein court, large et droit, les muscles pouvant faire une légère saillie à ce niveau, mais surtout pas arqué.
Les os des hanches doivent être nettement apparents et bien séparés l'un de l'autre (on doit y placer trois ou quatre doigts, soit 6 à 8 cm).
Poitrine en forme de carène aérodynamique à la fois bien descendue et très profonde, les dernières côtes assez longues et bien inclinées pour permettre une forte capacité respiratoire. Les côtes doivent être bien arquées mais la poitrine ne doit pas être trop ronde (côtes saillantes) ce qui gênerait le mouvement des coudes en les repoussant vers l'extérieur. Elle ne doit pas non plus être trop plate et, dans ce cas, les coudes sont trop rapprochés et les aplombs tendent en général vers la panardise.
Avant-main : L'omoplate doit être longue et inclinée, la crête de l'omoplate (qui forme le garrot) juste au niveau ou légèrement au-dessus de l'extrémité des apophyses épineuses des vertèbres dorsales. Les crêtes des omoplates ne doivent être ni trop rapprochées (ne pas se toucher quand le chien baisse la tête), ni trop écartées (ce qui se voit en général quand les côtes sont trop saillantes). Parfois l'omoplate peut être courte et droite quoique le bras soit correctement incliné vers l'arrière, mais dans ce cas, la crête des omoplates se trouve en dessous des apophyses épineuses des vertèbres dorsales et l'encolure semble alors attachée au corps pratiquement à angle droit.
A l'inverse, une omoplate trop longue dépassera la ligne des apophyses épineuses et raccourcira l'encolure alors que le dos paraîtra plus long. On admet que l'angle scapulo-huméral est en moyenne de 140° ceci étant un fait zoologique et non une mode (cf. Prezdzecki). Cependant tout en respectant cet angle entre omoplate et humérus, si l'omoplate est trop inclinée, le bras se rapproche de la cage thoracique, ce qui provoque un mouvement défectueux des antérieurs (vu de face). Pour être équilibré, l'angle de l'omoplate avec l'horizontale doit être d'environ 67°. L'avant-bras, vu de face, doit être vertical et dans l'alignement de la pointe de l'épaule et du coude. Les coudes doivent être près de la poitrine et ne doivent pas être déviés, ni en dehors, ni en dedans. Vu de profil, les métacarpes (paturons) doivent être légèrement fléchis, vu de face, ils doivent être parallèles et dans l'alignement des bras et des avant-bras.
Arrière-main : Elle doit combiner force et élégance afin de permettre une propulsion efficace. La croupe osseuse et bien oblique. L'axe du bassin (crête iliaque - cavité cotyloïde) devant faire environ 30° avec l'horizontale. La cuisse doit être longue et bien descendue, bien musclée avec des muscles plats. Le grasset (correspondant au genou) doit être soudé. L'angle fémoro-tibial étant d'environ 125 à 130°. La jambe (fémur-tibia) étant plus longue que la cuisse et l'articulation du tarse (pointe du jarret) relativement près du sol, ce qui demande un métatarse (appelé aussi paturon) court.
Une ligne verticale passant par la pointe de la fesse tomberait en avant du pied arrière.
La musculature est très importante dans l'arrière-main et le standard insiste sur la puissance ainsi que sur la position et l'angulation de l'articulation fémoro-tibiale. Cependant, un excès d'angulation arrière et une jambe trop longue déséquilibrent le chien et sont à éviter.
Pieds : Les pieds antérieurs doivent être grands, larges avec des coussinets très épais et des orteils bien arqués. Les pieds arrières sont longs et plus étroits que les antérieurs. Si la conformation des membres est correcte, tous les coussinets doivent être posés bien à plat sur le sol. Si les membres sont raides et manquent d'angulation, le chien est obligé de se tenir sur l'extrémité des doigts, les métacarpes trop droits et l'arrière des coussinets n'étant plus en contact avec le sol (pieds de terriers). Les ongles doivent être très pigmentés.

QUEUE
Assez longue pour atteindre la pointe du jarret lorsqu'elle est entièrement déroulée, la queue doit être attachée bas, entre les 2/3 supérieurs et le 1/3 inférieur du pelvis. Elle doit émerger harmonieusement et non à angle droit. Elle doit présenter un anneau à son extrémité. En mouvement (pas à l'arrêt), elle doit être portée gaiement, d'une belle courbe gracieuse en forme de crosse. Elle doit présenter une frange de poils longs mais pas trop fournie à sa partie inférieure.

ALLURES
L'Afghan doit présenter en mouvement une allure à la fois coulée et élastique, très digne, comme prise au ralenti avec une légèreté et une souplesse dans la démarche qui ne peuvent se trouver que chez un chien très bien musclé. Le trot doit être à deux temps : l'antérieur et le postérieur diagonalement opposés touchent le sol en même temps, l'amble étant une faute.
La tête doit être portée fièrement et à l'horizontale en harmonie avec le port relevé de la queue, tandis que l'équilibre entre les angulations avant et arrière ainsi que la parfaite musculature doivent permettre à la fois une impulsion très efficace de l'arrière-main et une extension suffisante de l'avant-main pour obtenir ce mouvement puissant mais cependant très soupe et élégant, la ligne de dessus ne bougeant pratiquement pas. Un chien ayant un membre arrière trop court et manquant d'angulation aura un mouvement plus raide avec des foulées plus courtes et plus sautillantes. Par contre un chien ayant une épaule trop droite et un bras court manquant d'angulation avant pourra donner l'impression d'avoir un mouvement efficace surtout si cela s'accompagne d'un excès d'angulation arrière (comme c'est souvent le cas) : les antérieurs sont alors projetés vigoureusement de haut en bas mais en réalité ne vont pas "chercher" le sol très loin en avant. Ce mouvement qui accompagne souvent une présentation très spectaculaire peut tromper l'œil du spectateur (et du juge) surtout si le présentateur force la vitesse du chien dans le ring, il est plus facile de déceler la faute en faisant trotter le chien au ralenti. N'oublions pas non plus que les lévriers sont des galopeurs et non des trotteurs et qu'il n'y a aucune raison pour chercher à trotter le plus vite possible, bien au contraire, cela se fait au détriment du véritable mouvement typique de l'Afghan.

Liste des points de non-confirmation
Type général
Manque de type caractérisé, surtout dans la tête.
Taille non comprise dans les limites.
La taille devra être indiquée sur le formulaire de confirmation.
Points particuliers dans le type
Défaut de construction nuisant à l'utilisation, notamment dos vraiment ensellé ou voussé, ligne de dessous non levrettée (ventre tombant).
Queue anormalement courte et ne formant pas de crochet.
Queue anormalement longue et crochet roulé en tire-bouchon.
Œil rond.
Oreille implantée trop haut.
Robe non conforme au standard, notamment robe merle (= arlequin).
Ladre trop important, truffe et paupières roses.
Truffe autre que noire (sauf avec les robes dites "domino" et les nuances de "crème" où la truffe doit être en harmonie avec la robe sans être toutefois exagérément claire).
Yeux vairons.
Remarque : un lévrier afghan rasé sera obligatoirement ajourné.
Anomalies
Monorchydie, cryptorchidie.
Prognathisme inférieur ou supérieur.
Entropion ou ectropion, ou toute trace d'intervention chirurgicale tendant à corriger ces défauts.
Denture : manque de plus de : 3 PM parmi les PM1 et PM2 ou 1 PM3 ou toute autre dent plus une PM1 ou une PM2.
Mandibule trop étroite (endognathie).
Gêne nettement accusée dans la démarche, ajournement jusqu'à radiographie éliminant la dysplasie.

_________________


comment puis je vivre sans toi et ton amour que tu me portes chaque jours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://territoireanimal.forums-actifs.com
 
afghan levrier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bande de barges a poils
» LEVRIER AFGHAN
» Perdu levrier afghan Ariège (09) ou Aude (11)
» Levrier Afghan de 1 an 1/2 - spa charleroi (Belgique)
» Stan,Levrier Afghan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
animaux & CO :: animaux domestiques :: Chiens-
Sauter vers: